Quelle est l’histoire de l’eau de toilette ?

Published on : 10 May 2021
Categories Blog

Sorry, this entry is only available in French.

 

Eau de toilette rêve d'orient - Plantes & parfums

 

Aujourd’hui, des centaines de milliers de flacons de parfum sont vendus chaque jour dans le monde. Eau de Cologne, eau de toilette, eau de parfum… Il peut être difficile de s’y retrouver. Mais comment faire la différence ? Alors qu’une eau de parfum contient entre 13 et 22 % d’

huiles essentielles, une eau de toilette en contient entre 5 et 12 %. Les notes utilisées sont les mêmes. La concentration en huiles essentielles est l’unique différence. Plus subtile, l’eau de toilette s’adapte parfaitement aux chaudes journées d’été. Légère, elle permet néanmoins de garder une agréable senteur sur la peau pendant de nombreuses heures. 

Les origines de l’eau de toilette

À l’origine, l’eau de toilette était utilisée pour faire sa toilette. En effet, l’eau courante n’est présente que depuis la fin des années 1980 dans les foyers français. Le progrès technique nous permet de bénéficier de salles de bain fonctionnelles ayant de l’eau courante. Mais cela n’a pas toujours été le cas. À une époque, cela était considéré comme un v

éritable luxe et seules les élites pouvaient en bénéficier. L’eau de toilette avait alors une fonction hygiénique. On l’utilisait tout simplement pour se laver, en appliquant sur le corps des linges imbibés d’alcool et de parfum. En effet, l’alcool contenu dans l’eau de toilette permettait de dissoudre les saletés, remplaçant le savon. Et le parfum était utile pour masquer les odeurs corporelles. La renaissance fut une période très propice au développement de l’eau de toilette. Elle se destinait en particulier à la noblesse pour pallier l’absence de toilette quotidienne. Différentes senteurs étaient utilisées : musc, ambre, jasmin… D’autres senteurs plus exotiques sont venues s’ajouter à cette sélection lors des grandes explorations de Christophe Colomb, Magellan ou encore Vasco de Gama : cacao, vanille, cardamome… Les parfumeurs s’installent de plus en plus à Paris et une tradition voit le jour : les gants parfumés. Apparue sous le règne de Louis XIII, elle s’impose comme un symbole de luxe et de raffinement. Le monarque a même introduit le titre de “Maître Gantier Parfumeur”. Cette tradition donne lieu à la naissance de la corporation des gantiers parfumeurs français en 1656. Ce procédé qui consiste à parfumer des gants en cuir est un art à part entière.

 

Eau de toilette eclat de verveine - Plantes & parfums

L’évolution du parfum au fil des siècles

 

L’époque classique est consacrée à l’avènement de l’eau de toilette. À la cour du Roi Soleil, le parfum est partout. Même les fontaines du jardin du château étaient parfumées ! On a d’ailleurs attribué à Louis XIV le surnom de “roi le plus fleurant du monde”. Les cours étrangères ne tardent pas à suivre le même chemin, et la consommation de parfum explose. Sous l’impulsion d’une forte demande, la France se lance dans la production d’essences de parfum. On choisit le sud de la France, pour la douceur de son climat, et on cultive les matières premières dans la région de Grasse. C’est de cette manière que naît la réputation de la ville, aujourd’hui reconnue comme la capitale mondiale du parfum. Là, on confectionne les meilleurs parfums. Incontournable à la cour du monarque, on décrète même le port d’un parfum différent chaque jour ! Le XIXème siècle est marqué par un déclin de l’usage de la parfumerie. La révolution entraîne un rejet de tout ce qui a trait à la cour. C’est Napoléon et son épouse l’impératrice Joséphine qui vont remettre le parfum au goût du jour. Affectionnant tout particulièrement les senteurs exotiques, il voue un grand amour pour le parfum. Ils apprécient tout particulièrement l’eau de Cologne, qui est moins concentrée que l’eau de toilette. Avec une concentration en huiles essentielles comprise entre 4 et 6 %, l’eau de Cologne est plus légère mais également moins chère que son homologue l’eau de toilette, ce qui en fait un avantage certain pour son succès. L’ère industrielle est imminente : face à la demande grandissante, on va commencer à produire des parfums à grande échelle.

 

L’ère industrielle révolutionne la parfumerie

Le XIXème siècle marque une révolution de la parfumerie. Le progrès technique accélère son développement. On invente de nouvelles techniques d’extraction naturelle et le vaporisateur est créé en 1870. Le siècle signe également l’apparition des premières molécules de synthèse avec l’avènement de la chimie, ce qui permet de démocratiser le parfum. Des maisons de parfumerie entament une production de flacon en série. C’est la naissance de l’industrie de la parfumerie. Au XXème siècle, les années folles érigent le parfum en véritable produit de luxe. Les grandes maisons de parfumerie se font une renommée et la France acquiert sa réputation de haute parfumerie.

L’eau de toilette est particulièrement plébiscitée par les femmes comme par les hommes. Les fragrances se multiplient pour donner à chacun l’occasion d’exprimer sa personnalité. Plantes & Parfums s’inscrit dans une tendance de retour au naturel, de produits d’exception et made in France. Chaque parfum est sélectionné par une équipe de parfumeurs à Grasse, en Provence. Dans ce lieu emblématique du parfum, on crée des eaux de toilette subtiles et élégantes. Pour accompagner chaque instant de volupté. Découvrez la collection « Parfums de Lumière » composée d’essences de jasmin, rose, lavande ou encore musc, ambre ou vanille. Si vous recherchez un parfum aux notes florales, optez pour l’Eau de Toilette Rose Secrète, un parfum très féminin aux délicates notes de rose. Pour les hommes à la recherche d’un parfum vivifiant, choisissez l’Eau du Ventoux. Avec ses notes fraîches d’estragon et de bergamote auxquelles s’ajoutent des essences de Musc, Santal et cèdre, c’est un parfum d’exception qui rend hommage à la nature.

 

-> Découvrez toutes nos eaux de toilette